Burn out parental

L’éducation positive, les violences éducatives ordinaires, Montessori, manger bio, recycler, utiliser des couches jetables, le portage physiologique, et si on lâchait prise ?

En parcourant les réseaux sociaux, le rayon puériculture de chez le libraire ou bien en entendant les conseils de la voisine, tout d’un coup vous vous êtes peut être dit que vous n’étiez pas à la hauteur?

En rentrant du travail après avoir étendu votre machine de linge, rangé la maison, donné le bain à votre enfant. Vous n’avez plus l’énergie pour préparer vous même une purée, ou bien éviter les phrases négatives lorsque votre enfant fait une colère et pour finir lorsque votre enfant dort et que vous avez enfin une minute à vous, vous regardez instagram et vous vous dites que toute ces mamans sont parfaites et qu’elles n’ont surement pas du crier aujourd’hui contrairement à vous. Et bien déjà ça on ne le sait pas pour commencer !

Ensuite, j’aimerais te dire à toi qui lit cet article et qui se reconnaît peut être dans ces mots, que tu es une bonne mère. Tu vas me dire que je ne le sais pas, ça aussi. Et bien si, tout simplement parce que tu fait de ton mieux, tu te renseignes, et à la fin de la journée tu te dis que tu aurais pu mieux faire, et ça c’est la meilleure chose que tu puisses offrir à ton enfant. Alors déculpabilise si tu ne trouves pas les mots quand ton enfant crie, si tu es allé chez picard et pas chez le marchand de légume.

Cette pression du parent parfait tu n’es pas seul à la subir, alors parles en autour de toi, tu verras que tu n’es pas seul. Et si au lieu de chercher à tout faire parfaitement on essayait juste de faire bien.

La pédagogie positive elle ne s’applique pas juste aux enfants, elle commence par vous. Regardez vos réussites plutôt que vos échecs, soyez indulgent avec vous même, faite vous confiance et suivez votre instinct même si vous faites différemment,  ayez confiance en vous. Si vous aimez, vous êtes sur le bon chemin. Si vous faite de votre mieux, vous êtes sur le bon chemin. Et si vous reconnaissez vos faiblesses autant que vos forces alors vous êtes sur le bon chemin. Soyez votre meilleur allié ! 

Petits conseils pour aller mieux :

  • Arrête de te comparer aux autres, tu te fait du mal et tu n’es surement pas très objective.
  • Essaye de t’accorder un moment à toi pour faire ce qui te plait (sport, lecture, cinéma, shopping, méditation).
  • Parle de ce que tu ressens à des amis ou de la famille ou bien un personne exterieure.
  • Passe le relai si tu sens que tu n’arrives plus à gérer tes émotions et n’hésites pas à demander de l’aide.


2 réflexions sur “Burn out parental

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s